CORRECTIONS PCB

Quelques erreurs se sont glissée sur le PCB de l'Avala , voir les correctifs de l'auteur . La plupart des Om,s, l'ayant construit, dont moi même , se sont trouvés confontés à d'autres erreurs . elles sont pointées sur les photos .

Le Pcb se trouve quelques fois  sur Ebay...

PRINCIPAUX REGLAGES

Dans cet exemple considérons un oscillateur à Quartz de 28,188 Mhz soit un oscillateur local de 7.047 Mhz. La carte son devra être connectée et échantillonnée si possible à 96 Khz. Les sorties de l'Avala vers l'entrée carte son pour la réception. Les sorties ligne de la carte son seront connectées sur l'entrée Avala. Revoir les dossier de Tasa YU1LM

PARTIE RECEPTION:

Ici les 4 amplis OP de la partie réception .

mesurer  6  volts sur les Pins 1,2,3,5,6,7 de chaque NE5532, correspondant à la moité de la tension d'alimentation, qui est considérée comme étant de 12 volts sur les pins 8. Si tensions non conformes = Problème.

Noter également la valeur de 10k et non pas 47 k ,comme mentionné sur le schéma. Sinon impossibilité totale de régler la fréquence image.

Les cavaliers sont positionnés sans amplification de 23 db. Il suffit de les déplacer pour obtenir +23 db

Le réglage de la fréquence image se fait avec l'ajustable de 100 ohms. J'ai  choisi le logiciel Winrad , par préférence et aussi parce qu'il ne comporte pas de réglage logiciel d'annulation de cette fréquence image.

Pour ce faire j'ai utilisé le transceiver de la station sur charge fictive qui servira de générateur de porteuse ,( une dizaine de watts devrait suffire). Si votre oscillateur local est de 7047 khz , il suffira de régler le transceiver sur 7057 et obtenir un niveau suffisant sur l'écran de winrad. vous observerez alors  trois signaux  (voir photo). Vous devez essayer de réduire l'image qui est a gauche sur la photo à un niveau de - 40db . Si en faisant varier l'ajustable de 100 ohms , vous jouez sur le niveau de la fréquence afffichée par le TX . Il faudra alors inverser les sorties i et Q vers la carte son. Bien entendu il faudra équiper l'entrée du SDR avec une petite longueur de fil , au plus près de la charge fictive du transceiver.  cette méthode peu paraître empirique, mais tout le monte ne dispose pas d'un générateur HF.

Le logiciel choisi "Powerdsr" , possède tous les réglages soft afin de réduire complétement la fréquence image.

J'utilise Powersdr-sr40 . j'ai trouvé cette version trés souple , notamment au niveau gestion double carte. Ci joint le Tuto de la version de PE1NNZ.

PowerSdr n'est pas trop gourmand en ressources dans sa version sans skins supplémentaires. Sur un proc de 1.8 Ghz avec 1 ghz de mémoire , je n'ai pas noté du tout de coupures . La charge ne va pas au delà de 65%. Le Pc est dédié pratiquement à cette utilisation. Mais plus puissant est mieux.

PARTIE EMISSION

Le réglage de la partie émission s'éxécute en plusieurs phases. 

 1/ passage en émission par RS232 et logiciel PowerSdr Sr40 , après avoir configuré celui correctement,  et équipé la sortie de l'Avala d'une charge fictive . Le passage en émission se fait en cliquant sur la case Tune du logiciel (Pour un tune). Si tout cest cablé correctement la led rouge s'allume et les relais concernés collent.  ne pas s'éterniser sur la couleur de la Led (HI...) . passer au réglage du final.

2/ réglage du point de polarisation du Transistor final IRF510 , tension de 4,2v - 4,6v. Voir points de mesures déssinés sur la carte. Vous pouvez vérifier si le PA sort du jus. normalement 3 à 4 watts . Mais on peut mieux faire, en couplant deux Ferrites Binocular l'une sur l'autre (BN43-302. J'ai cablé le bobinage en bifilaire, mais en trifilaire serait le mieux. Je n'ai pas fais le test. Une fois ceci réalisé nous pouvons passer au réglage de réjection de bande indésirable et supression de porteuse en ssb.

3/ Mettre hors tension, et faire un préréglage à l' ohmètre du  multitour marqué "Image TX réject" . Voir Photo. ce multitour est à régler à 3.3 K .

4/ Remettre sous tension avec charge fictive et passer en émission. Je n'ai toujours pas d'analyseur de spectre (pas assez riche). J'ai repris la méthode du transceiver, qui cette fois sera utiliser en réception . Nous sommes toujours avec notre oscillateur local de 7,047Mhz. Si vous générez un  signal de 7,037 Mhz avec PowerSdr (cocher tune) .Faites en sorte que le signal soit de l'ordre de 9 sur votre récepteur. vous  devriez trouver votre fréquence image sur  (7057Khz) en déplacement le vernier du transceiver. Il faudra la réduire au minimum en retouchant le mutiltour (Image TX réject). Opérez par petites touches, n'insistez pas trop longtemps , car le PA chauffe.

envoyez de nouveau un tune et rechercher sur le récepteur la porteuse de 7,047 Mhz. Vous devrez l'annuler en réglant alternativement par trés petites touches les deux multitours marqués "Tx porteuse" voir la photo  .

5/ Le logiciel PowerSdr se charge de l'annulation complète des fréquences image. IL faudra reprendre les mêmes procédures en y ajoutant les réglages propre au logiciel. cette partie ne sera pas décrite mais suffisamment claire dans le setup de "PowerSdr".

Modification PLL SI570 - Kit QRP2000.

Le kit QRP2000 permet, grâce  à son circuit SI570, de faire fonctionner l'Avala sur d'autres fréquences. Par erreur j'ai commandé la version LVDS, qui à l'avantage d'être plus propre et  de monter à 280 Mhz. Mais je n'avais pas remarqué que le LVDS avait des niveaux de sortie plus faibles, et pas trop compatibles avec le cmos. C'est  en cherchant sur le net que j'ai trouvé le site d'un Om brésilien, qui m'a apporté la solution. J'ai donc équipé le kit d'un transistor BFR91 pour adapter les niveaux. j'ai pu conserver ce kit en l'état, sans remplacer le SI570. Mais si la modification ne vous tente pas. Il suffit de commander la version compatible Cmos dont la fréquence de coupure est de 180 Mhz. Ce qui n'est déjà pas si mal. Le kit QRP2000 est pilotable via un port USB. PowerSdr sans débrouille parfaitement bien en ayant recours à une DLL.  j'ai essayé plusieurs versions de logiciel . C'est PowerSdr-sr40 qui fonctionne le mieux avec le kit QRP-2000. En effet la version 1.4 du firmware livrée avec le Kit  n'est pas une panacée universelle et présente quelques petits défauts. Il ne fonctionne quasiment qu'avec Powersdr4-sr40, et pose problèmes avec d'autres versions plus élaborées. Il est alors judicieux de remplacer l'Attiny qui gère le SI570 du kit. Voici le lien, où vous trouverez toutes les versions  Firmware de "Fred".  Le gros avantage de ces firmwares, est qu'il est utilisable avec pratiquement tous les système SDR. Le QRP2000 gagne en souplesse, puisque la syntonisation en fréquence se fait sans accoups. Il gère les selection de bandes sur softrock, mais applicable sur d'autres. Il faut rappeller que le Kit QRP2000 dispose d'une gestion PTT et CW. Le port RS232 de l'Avala devient inutile. Il est trés facile avec ce kit de concevoir  des platines séparées SDR émission réception , plus facile à gérer pour les débutants, car présentant un caractère évolutif.

Les Puces programmées avec le dernier Firmware de fred, peuvent se trouver ici.

Quelques mots sur les cartes son:

Le logiciel utilisé pour la phonie (je précise) est PowerSdr, car à mon sens c'est le plus abouti la transmission SSB.  Winrad non adapté en émission, Rocky ne transmet pas en SSB (c'est prévu), et  KGKSDR n'est pas tous modes et utilise des drivers Asio, que toutes les cartes ne digèrent pas obligatoirement. Je passe sous silence les autres modes qui ne sont pas utilisés personnellement en SDR.

Lors de l'installation du logiciel, il est proposé une liste de cartes supportées, dont la fameuse M-Audio Delta 44, qui est une carte à embarquer sur slot PCI , donc sur machines de bureau. Les portables sont évidemment exclus avec cette Carte. Les cartes conseillées qui commencent à devenir anciennes, le sont également sur le marché. l'avantage de cette carte repose sur la possibilité d'utiliser son mixer. Elle est donc capable de gérer les signaux I/Q et les signaux Audio (micro et Sortie audio). Sans  entrée micro disponible,  pas de SSB...

Le problème se corse avec les  ordinateurs portables, dés lors que l'on veut utiliser une carte USB externe de bonne qualité type (EMU-202 ou autre). Car elles sont incapables de s'occuper et de l'I/Q et de l'audio. Il faut obligatoirement utiliser une deuxième carte, en l'occurence la carte interne du PC. Heureusement PowerSDR dispose d'un VAC (Virtual audio câble), ce qui permet l'utilisation de la carte interne pour la sortie audio et pour l'entrée micro. Les réglages de la carte interne peuvent être réduit à un faible taux d'échantillonnage, au regard de la bande passante utilisée (3 Khz) en SSB. Un échantillonnage de 22,050 ou 24,000 Khz est suffisant, mais si votre machine est puissante ne vous privez pas du 44,100 Khz. Pour la configuration de la carte son, reprendre le  Tuto de la version de PE1NNZ, qui explique trés bien la manière de procéder pour utiliser deux cartes sons.

Une autre solution qui m'a été soufflée par F1MGL, est de commuter les entrées utilisés pour l'I/Q en réception. Une fois commutées par le PTT , via relais elles peuvent être utilisées comme entrées lignes. Le coté logiciel s'en trouve allégé en demandes de ressources. Ceci implique une petite carte annexe commandée par la tension VTX de la carte Avala. L'idéal serait de commuter point chaud et masse de chaque entrée (donc deux relais miniatures du type utilisés sur la carte SDR) . C'est une piste intéressante dans la mesure où  l'on  bénéficie de la qualité de la carte audio utilisée pour le mode I/Q. Il faut veiller à ne pas toucher les réglages d'entrées ligne  de la carte (réglée une fois pour toutes) pour la réception. Ceci dans le cas ou la carte ne supporte pas le mixage logiciel, comme l'EMU202. Pour ma part, c'est ce que j'ai réalisé, et il n'a pas été constaté de coupures lien à des problèmes de latence à l'émission avec le PC précité. Avec ce montage la carte son EMU-202 gère l'IQ , la sortie audio vers ampli est disponible, ainsi que la sortie prise casque, qui peut être renvoyée vers l'entrée de la carte son interne pour utiliser des logiciels tel easypal ou PSK31.

                                                         

l'utilisation de cables audio virtuels, pour les modes numériques et interfaçage HamRadiodeluxe, est une bonne solution.

Une autre précision, je n'ai pas constaté de déséquilibre sur les deux entrées de la carte EMU, comme mentionné dans certains  forums-outre-atlantique.

Pour les réglages de la partie logicielle en réception SDR,  se reporter à ceux du SDR1000 (PowerSdr).

 

                                                                                                                RETOUR AU MENU